A propos de Alain Schank

12400299_10207165072316487_818197625_o

Alain Schank débute sa carrière artistique dans les années 90′.

Véritable autodidacte,il flirte d’abord avec la figuration avant

de s’en détourner pour se consacrer à l’abstraction .

Ce registre plus permissif lui offre plus de liberté et la spontanéité

recherchées depuis toujours . Progressivement l’artiste transpose

l’esthétique du minimaliste dans sa peinture et sa sculpture .

ces deux formes artistiques doivent selon lui se répondre, ne former

qu’une seule et même unité pour refléter l’essence même de sa personne

 Or, elles lui semblent trop différentes . Cette prise de conscience qui

 suivent en 2005 amorce un nouveau virage dans la carrière de l’artiste .

 Alain Schank s’intéresse alors à l’accident et à la destruction de la matière .

Il utilise notamment des matériaux industriels et les détourne à des fins plastiques .

Les sculptures autrefois produites à l’aide de substances naturelles et brutes comme le bois retrouvent un nouveau souffle grâce à

l’incorporation de plexiglas modelé à chaud puis coloré . Elles sont le résultat d’un total lâcher prise qui débouche sur des

créations imprévisibles et protéiformes .

Les peintures sont, quant à elles, constituées de papiers maltraités, froissés, déchirés, détruits puis réassemblés pour recréer

 une nouvelle composition .Un savant mélange qui laisse apparaître les entrailles de l’oeuvre .

 Toutes les oeuvres d’Alain Schank portent en elles les traces du hasard mais aussi d’un malmenage d’une destruction originelle

de la matière .

                                                                                                                                                                                                M.R